Transmettre en Scop

Transmettre en Scop

15.05.2017

L’Union régionale des Scop Languedoc-Roussillon met en œuvre un ambitieux programme d’actions pour favoriser et dynamiser la reprise d’activité sous statut coopératif.

Conf presse Transmission CCI_1723_15.12.2016_web

Le départ à la retraite d’un chef d’entreprise est un moment de forte déstabilisation, aux conséquences non négligeables : emplois qui disparaissent, savoir-faire qui se perdent, et à terme, territoires qui se vident… La transmission d’entreprises est donc un enjeu économique majeur pour nos territoires et les études montrent que cette problématique aura de plus en plus d’incidence sur l’économie régionale. En 2008, les plus de 60 ans représentaient 14 % des entrepreneurs en Languedoc-Roussillon : leur proportion s’élève aujourd’hui à plus de 18,5 %.

Le choix du modèle entrepreneurial coopératif est une solution qui séduit de plus en plus de chefs d’entreprises avec une hausse de 44% du nombre d’entreprises saines transmises sur la période 2012-2015 par rapport à la période 2008-2011. Un choix judicieux puisque transmettre à ses salarié-e-s, c’est réduire de 20 à 50 % le risque de voir disparaître l’activité dans les 5 ans !

L’Union régionale des Scop Languedoc-Roussillon met en œuvre un ambitieux programme d’actions pour favoriser et dynamiser la reprise d’activité sous statut coopératif. En 2016, avec la Chambre de commerce et d’industrie régionale (CCIR), elle a notamment publié une étude inédite sur la transmission d’entreprise dans le territoire de l’ex Languedoc-Roussillon. Elle a en outre accompagné une dizaine d’entreprises désireuses de transmettre leur activité à leurs salarié-e-s : cinq ont d’ores et déjà concrétisé leur projet sous la forme coopérative.

En 2017, le programme se poursuit avec notamment une enquête quantitative complémentaire auprès de 20 000 dirigeants qui sera conduite par la CCIR. D’autres projets de reprise ont été identifiés et devraient aboutir prochainement, dans des domaines aussi divers que la conchyliculture, la mesure de la radioactivité, la menuiserie ou le commerce alimentaire…

  • Télécharger la plaquette sur la transmission en Scop.

 

   

 

 

 

Le projet transmission/reprise en Scop est soutenu par le Fonds social européen (FSE)

Bandeau financeurs