Zoom sur...

Elles sont près de 160 en Languedoc-Roussillon. Elles se développent dans tous les secteurs d'activité. Toutes sont remarquables par leur projet même, qui tend à concilier impératif de profitabilité et respect des hommes. Focus sur quelques unes des Scop et Sic qui font parler d'elles et à qui la démocratie réussit.

 

 

BouteillesMO

Mas Olivier Vignoble Investissement

Première Scic viticole de la région

 

Et si vous deveniez propriétaire de vignes ? C'est aujourd'hui possible grâce à la Scic Mas Olivier Vignoble Investissement, une cave coopérative du haut Languedoc, dirigée par Luc Salvestre,  qui a su innover pour lutter contre la baisse de ses volumes de production. L'objectif pour Magali Palomares, directrice adjointe et qualité est "l'acquisition ou la reprise en fermage de 100 hectares de l'appellation Faugères, à horizon 5 ans". Pour se faire, la Scic doit réunir 300 000 euros et a donc lancé un financement participatif (300 parts à 1 000 €) car "c'est dans l'air du temps" ajoute-t-elle. Et aujourd'hui la cave se réjouit d'avoir atteint 50% de son objectif avec "80% d'investisseurs privés, qui sont principalement nos clients" .
Les sociétaires de la Scic recevront un don en nature de 12 bouteilles par an et sont invités à participer à la vie de la coopérative; après la journée vendange en septembre, une journée assemblage leur sera ainsi prochainement proposée. En projet également, une nouvelle cuvée est en cours de préparation.
Pour plus d'informations http://mo-vignoble-investissement.fr/

Abattoir_StChely

L'abattoir de Saint-Chély d'Apcher

 

Un abattoir local et coopératif

 

Fermé en décembre 2015, l’abattoir de Saint Chély d’Apcher, en Lozère, a repris son activité sous forme associative en mai 2016, avant d’opter pour le statut de SCIC SARL en juillet. Eleveurs, producteurs, bouchers, personnel : ils sont désormais 24 sociétaires à être investis dans cette structure de proximité. Outre les activités d’un abattoir classique, les locaux situés à 1000 mètres d’altitude abritent également un atelier de découpe. Chacun a mis la main à la poche pour permettre le redémarrage des activités et les cinq salariés travaillent aujourd’hui dans le cadre d’une délégation de service public. Réel outil de développement local, l’abattoir s’inscrit dans une logique de défense du circuit court et de la viande locale. Désormais remis sur de bons rails, il entend développer des activités connexes, comme le séchage et la salaison.

 

Ferme_Escoums

La Ferme d'Escoums

Solaire et solidaire

 

Les compteurs du plus gros projet de production d’électricité photovoltaïque, financé par des citoyens et porté par deux SCIC, tournent depuis le 13 juillet sur la commune de Nyer, dans les Pyrénées orientales. Cette aventure coopérative a permis de pérenniser l’activité de la dernière ferme de la commune, tout en produisant de l’énergie renouvelable et en donnant aux habitants l’occasion de s’impliquer dans une économie porteuse de sens.

L’histoire de cette contribution participative réussie commence en 2009. Guillaume Husson, jeune éleveur, reprend la ferme d’Escoums située à 1 100 mètres d’altitude, en surplomb de la vallée de la Têt. A l’époque, il ne dispose pas de bâtiment fonctionnel pour abriter ses vaches gasconnes. Il fait sans – difficilement – pendant un temps, avant de réfléchir avec Jean Quilleret, charpentier, à la construction de deux hangars d’élevage et de stockage avec panneaux photovoltaïques en toiture, dont la production électrique permettrait de financer l’ensemble. Leur projet, retenu dans le cadre d’un appel d’offres du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, est pourtant battu froid par les banques et capote faute d’investisseurs.

En juin 2014, l’éleveur bio change d’approche et se tourne vers les citoyens : son projet individuel prend une dimension collective. Deux SCIC sont créées pour chaque bâtiment et associent des éleveurs, des habitants, des associations (Nature et Progrès, ATTAC…) la commune et le groupe foncier agricole (GPA) qui loue les terres à Guillaume – on compte même un sociétaire à Hong-Kong ! Un véritable outil de développement local, écologique et solidaire est né.

Au 23 juillet, les 161 sociétaires ont investi 577 300 € sur les 635 000 escomptés. Les bâtiments, désormais fonctionnels, sont assez grands pour accueillir d’autres activités que l’élevage de Guillaume : l’aventure continue !

http://www.fermedescoums.fr/

 

 

Assiettepaysanneweb

L'Assiette des saisons

Des produits 100% locaux dans votre assiette

L’aventure commence en 2008 lorsqu’une quinzaine de producteurs de l’Hérault et du Gard décident de s’unir pour créer la boutique paysanne de Ganges, un point de vente collectif offrant aux consommateurs une gamme variée de produits de qualité, 100% locaux. Le principe est simple, des agriculteurs – dont l’exploitation est à moins de 80 Km de là – apportent leurs productions dans une boutique où chacun travaille à tour de rôle un jour et demi par mois.
La boutique « Au Gré des Saisons » a connu au fil des ans un succès grandissant avec un volume de vente en hausse de 69% entre 2012 et 2014  et a dû augmenter sa surface de vente. Afin de prolonger et compléter leur activité de commerce, les producteurs ont lancé cette année, l’Assiette des saisons, pour offrir à leur clientèle une petite restauration à base des produits frais locaux. La municipalité a proposé au collectif un local voisin de la boutique pour ouvrir ce lieu de dégustation. Accompagnés par l’URSCOP LR, ils ont choisi le statut Scic qui correspond à leur projet, pleinement ancré sur leur territoire et associant aujourd’hui 32 personnes dont 2 salariés au démarrage de l’activité. Cette nouvelle offre permet de jouer également un rôle éducatif en matière d’initiation au goût et à la saisonnalité des produits puisque la carte -à prix modérés- suivra les saisons !
https://www.facebook.com/assiettedessaisons/

terredesAndes

Terre des Andes

Voyagez autrement avec Terre des Andes

Implantée au Pôle Réalis à Montpellier et accompagnée par l’URSCOP LR pour sa transformation en Scop en janvier 2016, l’agence Terre des Andes organise des voyages équitables et solidaires en Amérique Latine et au Maroc. Paul Llonguet et Romain Eliot, ses fondateurs, ont voulu ouvrir leurs coeurs et leurs carnets d’adresses et partager leurs propres amis, leurs bons plans, leurs adresses secrètes, pour faire découvrir les pays "à la locale". Terre des Andes offre ainsi aux voyageurs qui le souhaitent l’opportunité de voyager différemment en petits groupes (familles, groupe d’amis, comités d’entreprises) ou en individuel, à travers des séjours en immersion à la rencontre de projets locaux ou de communautés locales. L'objectif est de faire découvrir les destinations d'une façon plus authentique, et responsable tout en participant au financement de projets locaux portés par des communautés indigènes.
Pour construire de nouveaux voyages, neuf bénévoles participent à l’aventure auprès de Paul et Romain et la Scop projette d’embaucher 2 personnes en 2017 afin de proposer de nouvelles destinations : au Sri Lanka, en Afrique du Sud, en Californie, et même en France !
www.terresdesandes.org

prixcrealead

Bravo aux Scop et Scic LR !

2015, une belle année de réussite pour les Scop et Scic de la région

Bravo à toutes les entreprises coopératives du Languedoc-Roussillon dont le savoir-faire, l’audace, la performance économique ou l’innovation ont été récompensés tout au long de cette année 2015. Ces entreprises dans tous les secteurs d’activités, inscrites sur leur territoire participent pleinement au développement économique de notre région et portent haut les couleurs du mouvement coopératif.

En cette fin d’année, l’URSCOP LR voulait les saluer et les remercier car elles sont nos meilleures ambassadrices.

CREALEAD : Coopérative d’Activités et d’Emplois à Montpellier
Lauréat du Grand Prix Objectif LR dans la catégorie Economie Sociale et Solidaire
Et félicitations également aux nominés: Izuba Energies, Cleaning Bio, La Fabrique du Sud (Cat. Rebond), BSD Concept (cat. Transmission d’Entreprise)

Scop ADULLACT PROJET : Développement de logiciels libres métiers à Montpellier
Master 2015 de la Lette M, catégorie Economie Sociale et Solidaire

Coup de Pousse 2015 de la Région Languedoc-Roussillon 
Cleaning Bio, entreprise de nettoyage de locaux professionnels à Montpellier - catégorie Entreprise, Economie de proximité
Squaregolab, fablab à Perpignan -  coup de cœur du jury
Maison des Enfants Extraordinaires, accueil d’enfant en décrochage scolaire, en cours d’accompagnement à Alter’Incub et qui ouvrira ses portes à Sauve en septembre 2016 – catégorie Graine d’Entrepreneur, Economie de proximité

Scop Charpentes et Couverture d’Argens à Argens Minervois
Palmarès Arfobois 2015 pour la construction bois et environnement

Terracoopa, CAE de l’agriculture bio et de l’environnement à Montpellier
Grand Prix de la Finance solidaire, catégorie innovation sociétale, décerné par le journal Le Monde et l’association Finansol

La Scop les Fées Spéciales, coopérative de production de films d’animation, récompensée au Marché International du Film d’Animation d’Annecy

La Termatière, valorisation des déchets de l’agriculture viticole, en cours d’accompagnement à Alter’Incub
Prix du concours de création d’entreprise éco-citoyenne
Lauréat du concours CréAcc LR, catégorie jeunes de moins de 30 ans et coup de cœur du jury

 

Pain_et_partage

Pain et Partage

Pain et Partage, un pain bio pétri de solidarité

Créée par le réseau de boulangeries solidaires «Bou’Sol», la Scic Pain et Partage Montpellier a débuté son activité en mai 2015 et inaugurera officiellement ses locaux dans l’Ecoparc de Fabrègues, le 10 septembre prochain. Ce sera l’occasion pour tous de découvrir des méthodes de panification traditionnelles avec des farines sans additifs ni améliorants, garantes de qualités nutritionnelles.
Le gérant, Samuel Mougin a créé une liaison directe avec des filières biologiques locales, favorisant les circuits courts pour proposer à un large panel de clients - associations caritatives, établissements médico-sociaux, entreprises, écoles, groupes de restauration collective - des pains bios à des prix solidaires.

En 2014, Pain et Partage a été lauréate du concours Coup de Pousse de la Région Languedoc Roussillon qui récompense les entreprises innovantes du territoire.
Egalement entreprise d’insertion, Pain et Partage favorise l’insertion professionnelle des personnes en situation de précarité en les formant aux métiers de la boulangerie. L’objectif est de créer 11 emplois directs, d’atteindre 10 000 consommateurs par jour en produisant 600 000 pains bios par an !

Contact : montpellier@painetpartage.eu
 

cevenne

Cévennes Libres

Cévennes libres concilie développement durable, insertion et plus-values sociales

Réduire la fracture numérique et favoriser l’accès aux logiciels libres à bas coût sont les objectifs de la Scop Cévennes libres, née d’un projet associatif en 2008 dans le Gard. Etape intermédiaire avant le recyclage, la Scop collecte et réemploie du matériel informatique auprès des grands comptes publics et privés.  « 60 % des ordinateurs que nous collectons ont encore une durée de vie importante », explique Benjamin Deceuninck, gérant de la Scop. Son équipe, composée de cinq salariés, dont trois en insertion, s’occupe de supprimer les données des ordinateurs en bon état et de les reconditionner avec des logiciels open source, dont certains développés par leur soin. Redistribuées en France et en Europe, Cévennes libres adapte les machines aux usages des établissements scolaires, TPE ou autoentrepreneurs, associations ou bien collectivités territoriales. Gestion des métiers publics, régie de l’eau, liste électorale… la Scop livre un ordinateur clés en main adapté aux besoins de chaque domaine d’activité.
Un an et demi après sa transformation en Scop, motivée par le développement économique de la structure, l’entreprise d’insertion poursuit son activité dans une bonne dynamique enregistrant en 2013 une hausse de ses ventes de près de 20 %. « En 2013, nous avons récolté 8 000 machines et en avons redistribué 3 000 pour un chiffre d’affaires de 160 000 euros ». Et pour répondre au développement de son offre, la Scop a déménagé dans de nouveaux locaux d’une superficie de 1 500 m² à Saint Florent-sur-Auzonnet.
www.cevenneslibres.net

SOLEVIE 3

Scop Solévie

Une seconde vie pour Solévie !

Placée en redressement judiciaire depuis octobre 2013, l'entreprise Sol é Vie, spécialisée dans l'aide à la personne, a été reprise en Scop par ses salariés. En grande difficulté financière, l'entreprise basée à Perpignan, sur la Côte vermeille et à Narbonne, employant une quarantaine de personnes, était menacée de liquidation. Pour sauver leur entreprise et leurs emplois, Stéphanie Dell'utri et deux collègues ont pris l'initiative de rencontrer l'URSCOP LR pour être accompagnées dans leur projet de reprise.La grande majorité des salariés (à l'exception de 9 personnes à l'antenne de Narbonne, qui ne pouvait poursuivre son activité) a souhaité se lancer à leurs côtés dans cette aventure (sur 34 salariés, 25 sont associées dès le démarrage) et la Scop Solévie a vu le jour en juillet 2014.Formée d’aides à domicile et auxiliaires de vie diplômés,la Scop Solévie assure tâches ménagères, aide aux repas mais aussi accompagnement et stimulation intellectuelle des personnes âgées.

BSD Concept - Hérédis

Une transmission réussie

bsdUne année 2014 chargée en émotions pour BSD Concept, éditeur montpelliérain de logiciels de généalogie. Créée par Sylvette et Bernard David, la société fête son vingtième anniversaire en janvier, six mois plus tard, le 22 juillet, les fondateurs transmettent leur entreprise à leurs 15 salariés.

Pionnier sur le marché de la généalogie, le logiciel Hérédis compte plus de 300 000 utilisateurs en France et dans le monde. Pour les anciens dirigeants, la transmission de l’entreprise en Scop s’est révélée comme étant le choix le plus approprié, car les salariés étaient les personnes les plus aptes à donner un caractère durable au logiciel. L’équipe a travaillé  pendant plusieurs mois à cette nouvelle organisation avec un même objectif, des outils, des savoirs et des projets partagés. Elle est aujourd’hui représentée par Audrey Cavalier et Mikaël Marie co-dirigeants élus par les salariés de l‘entreprise. « Pour l'organisation au sein de BSD, il y aura très peu de changements. Nous travaillons déjà depuis plus d'un an en totale autonomie. La version 2014 du logiciel Heredis a été notre "premier bébé"» (sortie en octobre 2013) reconnaît un salarié en poste depuis les années 2000. Et certainement d'autres nouveautés à venir. A suivre donc...

logo coutinelle

Ouverture prochaine de la Coutinelle

Un lieu 100% gourmand et 100% sans gluten

Après avoir été accompagnés dans leur projet par l’incubateur Alter’Incub, Mai Lan, Nicolas et Arnaud lancent dans le centre historique de Montpellier un lieu concept de restauration gourmande 100% sans gluten. Ces trois jeunes entrepreneurs ont créé en Scop un lieu convivial où ils proposeront une petite restauration de qualité, sur place ou à emporter, autour du sans gluten. Leur idée était d'innover en offrant aux montpelliérains un espace de dégustation, de rencontres et d’échange pour améliorer le quotidien des personnes ayant des troubles liés au gluten. Ils prévoient ainsi des animations et débats autour de l’alimentation saine ou encore des ateliers cuisine. Actuellement en travaux, la Coutinelle ouvrira ses portes à la rentrée. Si vous souhaitez contribuer à l’aménagement du local, une collecte est en cours sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Vous avez jusqu’au 6 septembre.
 

La Fabrique du Sud

La Belle Aude va rafraîchir votre été

LaBelleAudeOn parle désormais de l’Aventure  des « ex-Pilpa ». Cette aventure qui a commencé il y a deux ans avec l’annonce de la fermeture du site de Carcassonne et qui se poursuit aujourd’hui pour 19 d’entre eux au sein de la Scop « La Fabrique du Sud ». Dirigée par Christophe Barbier et Maxime Jame, la toute nouvelle coopérative, accompagnée par l’URSCOP LR, a su fédérer autour de son projet de nombreux partenaires : Carcassonne Agglo, le Conseil Général de l’Aude et le Conseil Régional.

Elle lance aujourd’hui sa gamme de crèmes glacées et sorbets made in Languedoc-Roussillon. Privilégiant les produits locaux de qualité, la marque à la vache a inauguré sa Scop le 28 mai dernier (cf photo). Elle commercialise 12 parfums et est distribuée dans les super et hypermarchés de l’Aude et des départements limitrophes. A consommer, sans modération !

Enercoop Languedoc Roussillon

Une coopérative de fournisseur d'électricité qui a le vent en poupe !

Visuel1_EnercoopLRCréée en 2012 par Simon Cossus, après avoir suivi le parcours d’incubation au sein d’Alter’Incub, la Scic Enercoop LR est le fruit d’un essaimage réussi en Languedoc-Roussillon. Enercoop LR se positionne comme l’outil opérationnel de la transition énergétique dans les territoires, vers un modèle plus durable, respectueux de l’environnement et de l’homme. La Scic se charge de la production et de la commercialisation d’électricité 100% renouvelable à destination des particuliers, professionnels et des collectivités. Elle propose également un accompagnement à la mise en place de projets productifs participatifs ainsi que du conseil en économie d’énergie. Principalement basée sur la production d’hydro-électricité, Enercoop LR  devrait passer à l’éolien dès 2015 et s’est rapprochée de la Compagnie du Vent à Montpellier, principal producteur d’énergie éolienne que Simon Cossus connaît bien pour y avoir travaillé avant de se lancer dans l’aventure Enercoop. A terme, la coopérative souhaiterait devenir productrice d’énergie propre.
Nominée en 2012 et 2013 au Concours Coup de Pousse de la Région Languedoc-Roussillon, Enercoop a été est lauréate en 2013 du défi aménagement durable du territoire et à ce titre a bénéficié d’une aide de 100 000 €.

www.enercoop-languedoc.fr

 

 

Païs'en bio

Du bio local et accessible à tous

équipepaisenbioCécile Rousseau, Carole Lemercier, Morgane Le Bretton et Vincent Tourrenc sont à l’origine de la création en Scic en février 2013 d’une Biocoop à Castelnaudary. Dès le démarrage de leur projet, ils y ont associés des producteurs en agriculture biologique, leurs salariés, des consom’acteurs et des associations de développement local. Fervents défenseurs des circuits courts, ils ont fait le choix de s’approvisionner auprès de producteurs situés dans un rayon maximum de 150 kms de leur point de vente. Aujourd’hui ils sont fiers de faire valoir que 20% des mètres linéaires de leur magasin sont fournis par des paysans locaux. Démarche commerciale originale, une carte de fidélité donnant droit à 5% de réduction sur les produits locaux, signalés en rayon par le logo du moulin, a été mise en place.

www.paysenbio.coop